29
Sep
14

J’ai voulu me mettre à la place d’Alex qui n’est pas très gentil avec son reflet dans le miroir. Drôle d’expérience :) Extrait du chapitre 8, tome 3 :) « La journée s’étira à n’en plus finir pour Alex, reclus dans l’hôtel particulier du marquis de Trévenac. D’une fenêtre, il assista distraitement aux spectacles offerts à la cour de Louis XIV. Ce fut alors qu’il enfilait devant un miroir une veste empruntée au marquis qu’un événement inattendu survint. Le jeune homme écarquilla les yeux, se croyant victime d’une hallucination. La grande glace lui renvoyait une image différente de la sienne. Il se voyait habillé du blue-jean et du blouson portés le soir de l’intervention des moines-zombies, quand il était tombé du toit du Stardust, à Sydney. – Regarde-toi et regarde la vérité en face. Regarde-toi. Qu’es-tu devenu ? Tu rêvais d’un monde qui serait beau ! Alex nota qu’il n’avait pas bougé le bras, contrairement à son reflet animé d’une vie autonome. D’abord captivé par ce visage à la fois familier et différent, il finit par sourire, acceptant une situation pas plus incroyable que le reste de cette démence. Si sa conscience voulait argumenter, elle allait être servie… – Foutaises ! siffla-t-il en secouant lentement la tête. Merlin et les Primo-Sorciers ne valent pas mieux que les Fomoré. Et chez les humains, je t’en parle pas ! Guerres, corruption, injustices et compagnie, c’est juste ignoble ! – Pourquoi te fais-tu mal ? À quoi bon te radicaliser ainsi ? – Tu sais combien de gosses travaillent dans les ateliers des pays de misère qui fabriquent nos fringues ? Tu sais combien de civils tués ont sur la conscience les hommes politiques qui vont faire bombarder tel ou tel pays, avec la bénédiction de leurs électeurs ? Ah oui, tant que ça se passe chez les autres, hein, c’est pas si grave ! Tu sais combien de tonnes de nourriture on incinère parce qu’elles ne trouvent pas acquéreur au prix du marché, pendant que des malheureux meurent de faim ? »

via Patrick Mc Spare – Patrice Lesparre http://ift.tt/10d4mIs
Publicités

0 Responses to “J’ai voulu me mettre à la place d’Alex qui n’est pas très gentil avec son reflet dans le miroir. Drôle d’expérience :) Extrait du chapitre 8, tome 3 :) « La journée s’étira à n’en plus finir pour Alex, reclus dans l’hôtel particulier du marquis de Trévenac. D’une fenêtre, il assista distraitement aux spectacles offerts à la cour de Louis XIV. Ce fut alors qu’il enfilait devant un miroir une veste empruntée au marquis qu’un événement inattendu survint. Le jeune homme écarquilla les yeux, se croyant victime d’une hallucination. La grande glace lui renvoyait une image différente de la sienne. Il se voyait habillé du blue-jean et du blouson portés le soir de l’intervention des moines-zombies, quand il était tombé du toit du Stardust, à Sydney. – Regarde-toi et regarde la vérité en face. Regarde-toi. Qu’es-tu devenu ? Tu rêvais d’un monde qui serait beau ! Alex nota qu’il n’avait pas bougé le bras, contrairement à son reflet animé d’une vie autonome. D’abord captivé par ce visage à la fois familier et différent, il finit par sourire, acceptant une situation pas plus incroyable que le reste de cette démence. Si sa conscience voulait argumenter, elle allait être servie… – Foutaises ! siffla-t-il en secouant lentement la tête. Merlin et les Primo-Sorciers ne valent pas mieux que les Fomoré. Et chez les humains, je t’en parle pas ! Guerres, corruption, injustices et compagnie, c’est juste ignoble ! – Pourquoi te fais-tu mal ? À quoi bon te radicaliser ainsi ? – Tu sais combien de gosses travaillent dans les ateliers des pays de misère qui fabriquent nos fringues ? Tu sais combien de civils tués ont sur la conscience les hommes politiques qui vont faire bombarder tel ou tel pays, avec la bénédiction de leurs électeurs ? Ah oui, tant que ça se passe chez les autres, hein, c’est pas si grave ! Tu sais combien de tonnes de nourriture on incinère parce qu’elles ne trouvent pas acquéreur au prix du marché, pendant que des malheureux meurent de faim ? »”



  1. Laisser un commentaire

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :