05
Oct
15

extrait du chapitre 15 de Victor London, où notre héros découvre la vie en mer :) « En fin d’après-midi, ils embarquèrent sur le steamer qui les attendaient au bord de Swan Pier, une jetée du Sud-Ouest de Londres. Sous l’œil curieux de Victor, quatre hommes s’affairaient sur le pont. L’un d’eux remontait la ligne de mouillage* à laquelle pendait l’ancre. Un autre, maculé de suie et surgissant de la salle des machines, prévenait que la turbine était en route. Le troisième dénouait les cordages d’amarre. Le capitaine, enfin, tenait le gouvernail. Des professionnels aux services loués en même temps que leur bateau à vapeur, avait dit l’Irlandaise. Victor apprit également d’elle que trois mille deux-cents vingt-deux miles marins, soit six mille cents-cinquante-deux kilomètres, les séparaient de Latakia, le port perse où ils accosteraient… dans treize jours. De quoi mourir d’ennui avant. Sans compter que son organisme supporterait peut-être très mal cette longue traversée… Kelly était restée plus évasive concernant la seconde partie du voyage. Victor savait juste qu’ils rejoindraient la vallée d’Alamut par voie terrestre. Tandis que tous trois installaient leurs affaires dans leurs cabines, le cœur du garçon se serra. Bien qu’un temps apaisé par son incroyable rencontre avec Victor Hugo, il se sentait de nouveau hanté par la mémoire de Mike. Victor eut tant aimé relater cet embarquement à son ami qui lui confiait souvent ses envies de voir l’océan. En ces jours d’avant, le garçon approuvait alors, s’identifiant à un héros de roman. Ce soir, la réalité n’avait rien d’exaltant. Victor ne sentait plus l’âme d’un aventurier. Juste celle d’un adolescent effrayé par son avenir incertain. Il s’endormit pourtant vite, bercé par le roulis des vagues. Et sans avoir de mal de mer, contrairement à ce qu’il craignait. Mais, au matin, il ne profita pas longtemps de sa promenade sous un soleil radieux. »

via Patrick Mc Spare – Patrice Lesparre http://ift.tt/1WHwD1P
Publicités

0 Responses to “extrait du chapitre 15 de Victor London, où notre héros découvre la vie en mer :) « En fin d’après-midi, ils embarquèrent sur le steamer qui les attendaient au bord de Swan Pier, une jetée du Sud-Ouest de Londres. Sous l’œil curieux de Victor, quatre hommes s’affairaient sur le pont. L’un d’eux remontait la ligne de mouillage* à laquelle pendait l’ancre. Un autre, maculé de suie et surgissant de la salle des machines, prévenait que la turbine était en route. Le troisième dénouait les cordages d’amarre. Le capitaine, enfin, tenait le gouvernail. Des professionnels aux services loués en même temps que leur bateau à vapeur, avait dit l’Irlandaise. Victor apprit également d’elle que trois mille deux-cents vingt-deux miles marins, soit six mille cents-cinquante-deux kilomètres, les séparaient de Latakia, le port perse où ils accosteraient… dans treize jours. De quoi mourir d’ennui avant. Sans compter que son organisme supporterait peut-être très mal cette longue traversée… Kelly était restée plus évasive concernant la seconde partie du voyage. Victor savait juste qu’ils rejoindraient la vallée d’Alamut par voie terrestre. Tandis que tous trois installaient leurs affaires dans leurs cabines, le cœur du garçon se serra. Bien qu’un temps apaisé par son incroyable rencontre avec Victor Hugo, il se sentait de nouveau hanté par la mémoire de Mike. Victor eut tant aimé relater cet embarquement à son ami qui lui confiait souvent ses envies de voir l’océan. En ces jours d’avant, le garçon approuvait alors, s’identifiant à un héros de roman. Ce soir, la réalité n’avait rien d’exaltant. Victor ne sentait plus l’âme d’un aventurier. Juste celle d’un adolescent effrayé par son avenir incertain. Il s’endormit pourtant vite, bercé par le roulis des vagues. Et sans avoir de mal de mer, contrairement à ce qu’il craignait. Mais, au matin, il ne profita pas longtemps de sa promenade sous un soleil radieux. »”



  1. Laisser un commentaire

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :