16
Nov
15

Dès la création de ma page d’auteur, j’ai pris l’habitude de poster deux messages hebdomadaires, en général le lundi et le jeudi. Je m’en abstiendrai cette semaine. Comme vous, je suis effondré et révolté par la tuerie de vendredi dernier. Publier une banale actualité professionnelle m’apparaîtrait indécent, en ces heures de deuil. Je pense à tous ces gens qui profitaient de leur début de week-end, des femmes et des hommes qui ne riront plus jamais, ne concevront plus de projets, ne feront plus l’amour, ne s’émerveilleront plus de la beauté d’un coucher de soleil. Des femmes et des hommes jeunes en majorité, ce qui ajoute encore à l’horreur. Je pense à ces nanas qui s’étaient faites belles pour fêter l’anniversaire d’une copine, à ce gars qui se réjouissait d’assister au concert du Bataclan. Depuis que j’ai vu les photos de certains visages au détour d’une édition spéciale, je me sens encore plus triste, j’imagine l’indicible souffrance de leurs amis, de leurs familles. Et j’éprouve la plus grande compassion. Alors, bien sûr, la vie doit et va continuer. Mais, même si cela ne peut rien changer à ce qui est advenu, je veux symboliquement leur dédier cette semaine.

via Patrick Mc Spare – Patrice Lesparre http://ift.tt/1hgTHA2

Publicités

0 Responses to “Dès la création de ma page d’auteur, j’ai pris l’habitude de poster deux messages hebdomadaires, en général le lundi et le jeudi. Je m’en abstiendrai cette semaine. Comme vous, je suis effondré et révolté par la tuerie de vendredi dernier. Publier une banale actualité professionnelle m’apparaîtrait indécent, en ces heures de deuil. Je pense à tous ces gens qui profitaient de leur début de week-end, des femmes et des hommes qui ne riront plus jamais, ne concevront plus de projets, ne feront plus l’amour, ne s’émerveilleront plus de la beauté d’un coucher de soleil. Des femmes et des hommes jeunes en majorité, ce qui ajoute encore à l’horreur. Je pense à ces nanas qui s’étaient faites belles pour fêter l’anniversaire d’une copine, à ce gars qui se réjouissait d’assister au concert du Bataclan. Depuis que j’ai vu les photos de certains visages au détour d’une édition spéciale, je me sens encore plus triste, j’imagine l’indicible souffrance de leurs amis, de leurs familles. Et j’éprouve la plus grande compassion. Alors, bien sûr, la vie doit et va continuer. Mais, même si cela ne peut rien changer à ce qui est advenu, je veux symboliquement leur dédier cette semaine.”



  1. Laisser un commentaire

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :